Taille de la lettre:

CHIRURGIE DE LA PRESBYTIE

QU´EST-CE QUE LA PRESBYTIE?

L’accommodation est le résultat d’un mécanisme complexe qui se met en marche lorsque la vision passe de loin à prés. L’objectif en est de pouvoir voir les choses clairement de prés et à n’ importe quelle distance. Pour cela, le cristallin, qui est la lentille que nous avons à l’intérieur de l’œil pour pouvoir focaliser se déforme automatiquement selon la distance de l’objet à une telle vitesse que nous n’en sommes pas conscients.

La presbytie est un phénomène physiologique qui se produit à cause de l’usure du mécanisme d’accommodation chez tous les individus à partir de 40 ans. Le cristallin devient de plus en plus rigide, et par conséquence incapable de focaliser les objets de près ce qui oblige à porter des lunettes pour la vision de près au début. Plus nous vieillissons, plus la situation se détériore, la vision à moyenne distance (60cm) baisse également, et l’on a besoin d’une puissance de verres différente à celle de prés (40cm). Finalement, pour compenser le problème nous avons besoin de lunettes multifocales qui ont la propriété d’avoir plusieurs focus pour de multiples distances. Malheureusement la dépendance du port de lunettes que ce phénomène origine est telle que nous ne pouvons fonctionner sans elles.

COMMENT TRAITE-T-ON LA PRESBYTIE?

En tenant compte que le responsable de cette situation est le vieillissement du cristallin, on est arrivé à la conclusion que si l’on était capable de le remplacer par une lentille intraoculaire qui aurait la même fonction, le problème pouvait être résolu. Pour atteindre cet objectif l’industrie fait des recherches depuis longtemps afin de trouver comment l’on peut résoudre le problème de la presbytie en fabricant des lentilles de plus en plus perfectionnées et actuellement, nous sommes passés des lentilles appelées bifocales qui donnaient une bonne vision de loin et de près, à des lentilles tri-focales qui donnent en plus une bonne vision à une distance intermédiaire en incluent la correction de l’astigmatisme. Ces recherches sont en continuelle évolution, et dans les années qui viennent nous verrons sans doute des conceptions et améliorations nouvelles qui dépasseront les modèles actuels.
Le processus chirurgical est superposable et aussi sur que celui de la chirurgie de la cataracte, avec la différence que dans ce cas le cristallin est transparent. Le résultat réfractif obtenu peut être considéré stable et ne souffre pas de changement tout au long de la vie.
Bien que l’on puisse réaliser la chirurgie de façon simultanée le même jour, nous la déconseillons formellement, et nous opérons l’autre œil, une semaine ou 15 jours après.
Avec cette chirurgie, nous résolvons une demande sociale de plus en plus importante, car un nombre important d’individus souhaite se libérer des lunettes et opte à une meilleure qualité de vie.